NOVEMBRE, AMBIANCE...

Nous voici en novembre, un mois bien singulier.

Novembre commence avec la Toussaint. Cette fête nous établit en grande communion avec "nos amis les saints". A la Toussaint, nous aimons aller au cimetière, paré ce jour-là de mille couleurs. Les doux souvenirs avec nos proches apaisent la peine, façon de cultiver notre humanité.

Puis arrive le 11 novembre, jour de mémoire, avec l'évocation des tragédies et des drames qui mènent à la catastrophe, comme actuellement en Ukraine et en bien d'autres régions. Si nous célébrons le 11 novembre, c'est pour manifester notre volonté de construire la paix. « Plus jamais ça, la guerre ! », criait le pape Paul VI à la tribune de l'ONU, en 1965.

En ces jours de novembre, du 7 au 18, se tient à Charm-El-Cheikh, en Égypte, la COP27 (27ème Conférence des Nations Unies), sur le changement climatique. Ne manquons pas de saluer toute initiative, même modeste, en faveur du "prendre soin de notre Maison commune", comme ici avec le label "Église verte".

Quant au dimanche 20 novembre, nous célébrons la fête du Christ-Roi. Ce dernier dimanche de l'année liturgique nous fait contempler Celui qui est à la source de tout : un roi d'humilité, passé par l'abaissement de la Croix. Avec Jésus, le Christ, se réalise la coïncidence parfaite entre chemin d'éternité et chemin d'humanité. Ce même 20 novembre, la Journée nationale du Secours Catholique, associée à la Journée mondiale des Pauvres, nous invite à transformer en action cette contemplation du Christ, Serviteur et Roi.

Ainsi va novembre, avec les jours devenus plus courts. Vivons ce temps avec persévérance et espérance. C'est le temps du quotidien, temps béni par Jésus qui a tout assumé de notre condition humaine, reconnu aujourd'hui comme le Roi de l'Univers !

P. Antoine GAGNIE

Messages forts
Messages récents
Archives