Abba, Père !

01/12/2017

La prière du Notre Père est la prière de celles et ceux qui se reconnaissent « enfant de Dieu ». Le Christ nous introduit ainsi dans la relation avec son Père, un Père qui est plein de tendresse pour ses enfants.

Rappelons-nous ces paroles du prophète Isaïe : « Une femme peut-elle oublier son nourrisson, ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ? Même si elle l’oubliait, moi je ne t’oublierai pas, car je t’ai gravé sur les paumes de mes mains » (Isaïe 49).

Quelle joie de se savoir aimé et en retour de pouvoir balbutier : Abba, Père ! Bientôt, la fête de la Nativité nous fera contempler ce profond mystère… de la vie de Dieu… et de la vie des hommes.

Aussi, la mise en œuvre de la nouvelle traduction du Notre Père est une opportunité pour se réapproprier la prière enseignée par le Christ à ses disciples. Elle est certainement l’occasion de renforcer notre filiation spirituelle et notre fraternité ecclésiale.

En effet, Prier le Notre Père décentre de nous-mêmes, simplifie notre foi et clarifie notre regard sur toute chose.

Aussi, unis dans le même Esprit, nous pouvons dire avec confiance la prière que nous avons reçue du Sauveur : « Notre Père, qui es aux cieux… »

 

Père Carl Bassompierre, curé de la paroisse

 

Please reload

Migrants-réfugiés

November 5, 2015

1/3
Please reload

Messages récents

27/03/2020