Face au mal, la prière et la fraternité

28/07/2016

Face au mal, c'est le titre du journal La Croix, au lendemain de l'assassinat du P. Jacques Hamel, alors qu'il célébrait la messe ce mardi 26 juillet. Les mots prononcés par l'archevêque de Rouen depuis les JMJ à Cracovie tirés du psaume 129 sont peut-être les seuls qui nous habitent à chaque fois qu'une telle nouvelle nous atteint : "Je crie vers Dieu". 

Un cri qui est aussi un appel à l'aide pour résister aux tentations qui peuvent nous habiter : colère, haine, vengeance... Mgr Lebrun ajoute : "L'Eglise catholique ne peu prendre d'autres armes que la

 

prière et la fraternité entre les hommes".

La fraternité, nous avons à en trouver les moyens. Concrètement. Beaucoup y travaillent, encore et toujours (Pastorale des migrants, secours catholiques, et bien d'autres). C'est à continuer, à amplifier.

La prière est aussi importante. 

Dans notre communauté, un petit groupe fait quelques propositions. Nous pouvons nous y joindre à un moment ou à un autre, en les rejoignant, ou de plus loin. (voir propositions plus bas)

Nous pouvons aussi nous associer à l'appel au jeûne lancé par Mgr Pontier, archevêque de Marseille, pour la journée de vendredi. 

 

Notre prière n'est pas seulement pour le P. Hamel, pour notre Eglise, mais pour toutes les victimes de ces actes de violence fanatique, de partout. Les morts, les blessés, les familles et amis proches. 

Osons demander au Seigneur de garder notre coeur en paix, ou d'y faire revenir la paix, de convertir leur cœur et le nôtre. 

 

En plus de la prière, il est important de s'informer correctement, et de lire des textes qui conduisent à l'apaisement plutôt que ce qui donne encore plus d'émotion, et cultive la peur. L'éditorial de Jean-Pierre Denis dans La Vie. Le blog du curé de Fontenay, François Bidaud.  L'homélie de Mgr Vingt-Trois,par exemple. 

« Ce n’est pas manquer à la foi que de crier vers Dieu. C’est, au contraire, continuer de lui parler et de l’invoquer au moment même où les événements semblent remettre en cause sa puissance et son amour. C’est continuer d’affirmer notre foi en Lui, notre confiance dans le visage d’amour et de miséricorde qu’il a manifesté en son Fils Jésus-Christ. » (Extrait de l’homélie de Mgr Vingt-Trois à N.Dame de Paris le 27/07/2016)

Avec la Vierge Marie, Mère de l’Eglise, rassemblons-nous pour prier pour toutes les victimes, tous les blessés des attentats, les familles qui sont touchés par cette violence. En France mais aussi en Syrie, en Irak, en Allemagne et dans le monde entier. 

Sans oublier aussi les auteurs de ces massacres et aussi ceux qui seraient tentés de perpétrer d’autres attentats.

L’église des Herbiers a subi des profanations par des dégradations et une atteinte au caractère sacré de ce lieu. Que la prière pour les auteurs de ces gestes ouvre le cœur des chrétiens au pardon et à la miséricorde. 

« Père pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font » (St luc 23, 34)

Propositions de prière :

  • Vendredi  29 juillet – au cours de l’adoration  – au foyer St Jacques. 

Prière d’une dizaine de chapelet à 10H30 -11h30-12h30-13h30-14h30-15h30-16h30-17h30 – et prière du chapelet de la miséricorde à 15H

 

  • Le samedi 30 juillet à l’église Saint Pierre – 

Prière du chapelet médité – 

A 11H     méditation des mystères joyeux

A 11H30 méditation des mystères lumineux

A 15 H    prière du chapelet de la miséricorde

A 15H30 méditation des mystères douloureux

A 16H     méditation des mystères glorieux

 

  • Le mardi à 9H30 à l’église de St Paul après la messe de 9H

  • Le mercredi à 10H40 à l’église Notre Dame avant la messe de 11H15

     

     

     

     

     

     

     

     

     

 

Please reload

Migrants-réfugiés

November 5, 2015

1/3
Please reload

Messages récents

01/06/2019