EgliseVerte_Logo.jpg

COP26 - Conférence à Glasgow
du 31 octobre au 12 novembre

Le 31 octobre prochain démarrera la COP26 (Conférence des parties de la Convention des Nations unies sur le changement climatique). Ce rendez-vous est important car :

  • il fera le bilan des engagements de chaque État (contributions climatiques nationales) suite à l’accord de Paris. 130 pays sur 190 ont déjà présenté les leurs mais il manque encore la Chine, l’Inde, l’Arabie saoudite…

  • y seront discutés des points restés en suspens en 2015, notamment le fonctionnement des “marchés carbone” (art. 6). Le CCFD-Terre solidaire mène d’ailleurs une campagne destinée à éviter que la neutralité carbone ne repose trop sur la “compensation carbone”, qui peut impliquer un accaparement des terres et une expropriation des populations locales.

 

Au niveau international, 40 hauts responsables de toutes les religions se sont réunis à Rome le 4 octobre et ont signé un appel aux dirigeants afin de demander une “action radicale et responsable”. La déclaration ajoute “les générations futures ne nous pardonneront jamais si nous perdons l’opportunité de protéger notre maison commune. Nous avons hérité d'un jardin : il ne faut pas laisser un désert à nos enfants.

 

En France, le Conseil d’Églises chrétiennes en France, membre d'Église verte, a adopté une déclaration commune. Sa conclusion propose une journée de prière pour la COP26 le 31 octobre et un jeûne le 6 novembre, qui sera aussi une journée internationale de mobilisation sur le climat.

(Déclaration commune du CECF : https://www.egliseverte.org/wp-content/uploads/2021/10/De%CC%81claration-commune-CECEF-11-10-21.pdf)

EgliseVerte_Cop26-Glasgow_Prions ensemble_20211031.jpg